Lettre Maitre Gilles Demers 3


Lettre de Maitre Gilles Demers 1989

Gilles Demers

Président
Union Internationale du Notariat Latin

7.4.1989
Montréal, Canada

 

Cher Confrère,

J’ai pris connaissance du rapport que vous présenterez au XIXème congrès de l’Union Internationale du Notariat Latin à Amsterdam en mai 1989 sous le thème no 3 portant sur « Les droits réels et l’influence de la pratique ».

Vu sous l’angle d’un juriste marocain formé dans une université européenne, votre travail met en relief l’originalité du droit réel de votre pays qui a su, tout en assimilant des institutions universellement connues en droit civil, conserver celles qui lui étaient propres et qui découlent de la culture traditionnelle. Il s’agit là d’une synthèse intéressante et originale.

La venue au sein de l’U.I.N.L. du Maroc a permis le développement de cette branche du droit comparé visant le droit civil européen acclimaté par les pays arabe. C’est là une ressource d’enrichissement extraordinaire et que seul procure le mariage de cultures différentes. Nous saurons grés; aux notaires marocains de nous ouvrir cette nouvelle fenêtre du droit et de nous faire connaître les « habous » et les droits musulmans.

Tous les notaires qui désirent voir évoluer un droit vivant auront intérêt à lire votre travail.

Si les notaires modernes du Maroc sont des précurseurs dans leur pays, certains d’entre eux se distinguent par des travaux juridiques nombreux, variés et constants. Vous êtes certainement, cher confrère, un de ceux-là.

Je me permet tout simplement de rappeler vos récente publications sur :
– « La condition des étrangers au Maroc »
– « Le droit privé notarial au Maroc »
– « Les droits réels et l’influence de la pratique notariale »

Votre contribution à la diffusion du droit de votre pays chez les juristes étrangers est en effort remarquable qu’il me fait plaisir de signaler et qui vous mérite des félicitations.

Veuillez agréer, cher confrère, mes salutations distinguées.

GILLES DEMERS

Partagez cette page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •