Réglementation de la profession d’avocat


La réglementation de la profession d'avocat

 

Le Dr. Houcine SEFRIOUI Publie un Ouvrage
sur La réglementation de la profession d’avocat au Maroc

Le Matin, 26 Février 1973

 

Le Dr Houcine Sefrioui, professeur à l’ Ecole Marocaine d’ Administration et à l’ Institut des Etudes Judiciaires de Rabat, vient de publier un nouvel ouvrage intitulé : « La réglementation de la profession d’avocat au Maroc ». 

Edité en arabe et en français, cet ouvrage, véritable instrument de travail pour juristes, avocats et magistrats, traite, dans plusieurs chapitres, de l’ acquisition du titre d’avocat, de l’ inscription au tableau, de l’ exercice de la profession, des droits et privilèges reconnus aux avocats de la discipline et de juridiction du conseil de l’ordre.

« C’est une profession que beaucoup de gens croient bien connaître à travers leur fréquents contactes avec le palais et les conseils… » souligne le Dr Houcine Sefrioui.

L’accès et l’exercice de la profession

«L’ avocat, rappelle le Dr Houcine Sefrioui, auteur de plusieurs ouvrages de droit dont « La Comptabilité Publique », « Le Budget de l’OUA », « La Condition des Etrangers au Maroc », est celui dont la profession est de plaider en justice pour assurer la défense d’autrui…

Déontologie

Dans l’exercice de sa profession, précise le Dr Houcine Sefrioui, l’avocat jouit des droits et privilèges tels que la liberté et l’indépendance de la défense, les droits de plaider, de consulter et de percevoir des honoraires.

Cet ouvrage est donc une contribution à cette étude dont le but est d’exposer dans le cadre de la loi du 19 décembre 1968, la réglementation des barreaux du royaume ainsi que l’application qui en ai faite par les ordres en vue d’affermir leur indépendance d’une part, et continuer à procurer aux justiciables les garanties que seule une profession réglementée est capable de leur assurer d’autre part.

Partagez cette page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •